Marque employeur - 27/05/2019

Comment aligner sa marque employeur avec son entreprise ?

Lecture : 3 min

Rendre l’entreprise séduisante pour attirer de potentiels candidats est l’objectif premier de la marque employeur. Seulement voilà… Comment rester juste sans en faire trop ? On vous en dit plus ici 😉

 

3 raisons d'aligner sa marque employeur avec la réalité de son entreprise :

 

Elephant-Zèbre

Pourquoi on ne peut pas dire qu'on est un zèbre quand on est un éléphant ?

 

1. Parce ce qu'à un moment ou un autre, ça se voit !

Le candidat motivé (celui que vous ciblez) se renseigne sur votre entreprise avant même de postuler, et pour cela il a de nombreux moyens à sa disposition pour le faire. Google, societe.com, avis clients, avis et notations de vos salariés, réseaux sociaux… sont de nombreuses sources d'informations.

En moyenne, un candidat sérieux visite 15 pages (dont votre page entreprise et page carrière) avant de décider d'envoyer son CV ou pas. Il peut aussi se renseigner auprès de son entourage : famille, amis, collègues ou ex-collègues qui peuvent déjà connaître votre entreprise pour y avoir travaillé ou pour connaître quelqu’un qui en a été salarié, client, fournisseur, etc.

 

2. Parce que vous n'aimez pas qu'on vous mente, et que le candidat non plus n'aime pas qu'on lui mente ;)

Au moindre défaut d'alignement, votre ex-futur collaborateur interrompt son acte de candidature. Parce que le consommateur qu'il est par ailleurs, a été échaudé par les publi-informations, par le green-washing, par les infox, la suspicion n'est plus permise. Quand, il y a un doute, pas de doute : il passe son chemin.

 

3. Parce qu'il s'agit juste d'une question de confiance

Commencer une relation contractuelle sur un mensonge (ou une vérité trop arrangée) n'est pas une bonne idée sur le long terme. On parle d'expérience candidat, puis d'expérience collaborateur entre les deux, on n'a pas le droit à la déception qui se paierait cash en rupture de période d'essai ou en turn-over. On parle bien là de coût du recrutement et même au final de coût en termes d'images... cercle vicieux : une image trompeuse, dégrade l'image que l'on a voulu trop embellir.

 

Comment aligner vos 3 images : perçue, voulue, réelle ?

Vous avez bien compris que votre image perçue par les candidats (et clients d'ailleurs) doit être celle que vous voulez montrer ET doit être un reflet de votre réalité. Alors comment fait-on ?

 

1. Misez sur la transparence

Dans l'immédiateté du recrutement, il faut véhiculer votre image par une rédaction soignée de vos annonces, dans vos messages d'approche lors de vos actions de sourcing et par votre proposition d'emploi à l'issue du dernier entretien. Dans tout ce parcours candidat, un même discours dans la continuité et la cohérence avec ce que vous êtes. Vous demandez au candidat de la vérité, vous aussi jouez la transparence. Pourquoi pas dès l'annonce, en indiquant un salaire ?

 

 

2. Développez votre attractivité

Dans votre communication et la construction de votre marque employeur, travaillez votre attractivité. Chouchoutez vos cibles candidats comme vous chouchoutez vos prospects ; chouchoutez vos salariés comme vos clients. Pour cela vous avez un site institutionnel, ayez au moins une page carrière, au mieux un site carrière et des pages entreprises sur les différents sites (APEC, Jobboards, Réseaux sociaux...) plus vous maîtrisez votre image, moins vous la subissez.

 

3. Maîtrisez votre réputation

En amont de votre communication, et au-delà de ce que vous dites, il y a ce que vous faites : votre réalité, et ce qui se construit (hors de votre volonté parfois) : votre réputation. Cela touche au fondement de vos valeurs, ça se mesure avec de la qualité produit, de la satisfaction client, du bien-être au travail... et là encore il faut communiquer sur ce que vous faites et ce que vous êtes. Postez des contenus, des interviews... Faites de vos salariés vos ambassadeurs... pour ne pas que d'autres disent sur vous ce qu'ils pensent en se trompant ou ce qu'ils veulent faire croire.

 

Là encore, tout est question d'alignement, de transparence et de vérité (sinon, effet boomerang !).

Télécharger notre guide "Marque Employeur : 8 pièges à éviter"

Écrit par Alain Mourlon

Conseiller Recruteur Me & My BOSS sur la région de Rennes, Alain a choisi le recrutement il y a 15 ans pour les rencontres, il y est resté pour toutes les autres facettes de ce métier passionnant : il faut être détective, geek, psychologue, marketeur, commercial, coach... 12 vies en une : toutes au service des autres et de l'emploi.

Ces articles peuvent aussi vous intéresser

Ces articles peuvent aussi vous intéresser