Méthode - 17/08/2020

Recruteurs, la lettre de motivation est dépassée !

Lecture : 2 min

D’où vient la lettre de motivation ?

 

Si aucun récit ne nous apprend avec exactitude la montée en standard de la lettre de motivation, nous savons que Léonard de Vinci en 1482 a écrit au Duc de Milan pour lui faire part de ses motivations à travailler pour lui (c’est dire combien c’est vieux !). Plus de cinq-cents ans plus tard, l’acteur français Julien Prévieux tentera l’expérience inédite d’envoyer plus de 1000 lettres de “non-motivation” desquelles il tirera la conclusion que « D’abord, les lettres sont très peu lues ! Le systématisme des réponses, même si je prends le refus pour moi, souligne bien l’incohérence entre l’annonce et la lettre. Refuser une offre à laquelle il est tellement évident de dire oui a un effet provocateur. » Il y a cinq ans, RégionJob rapporte dans sa Grand Enquête annuelle que seuls 16 % des recruteurs estiment la lettre de motivation très importante dans les candidatures. Remise au goût du jour en 2017, ce chiffre s’avère toujours d’actualité.  

Force est de constater que si avant les années 2000 ça avait du sens d’écrire et de lire une lettre de motivation car elle était considérée comme un outil indispensable, vingt ans après ce n’est plus le cas. Si vous êtes arrivé sur cet article, c’est que vous faites partie de ceux qui s’interrogent sur l’utilité de la lettre de motivation.

 

 

via GIPHY

 

Pourquoi ne plus demander de lettre de motivation ?

 

Jusqu’à maintenant les recruteurs demandaient dans leurs offres d’emploi de joindre un CV + une lettre de motivation. Leur objectif était de déceler dans le CV si le candidat avait les compétences requises pour le poste (par les formations ou les expériences passées) et dans la lettre de motivation  les connaissances du candidat sur l’entreprise, le secteur d’activité et le poste à pourvoir. 

À l’ère du bien-être au travail et de la quête de sens au quotidien chez les actifs en recherche d’emploi nous sommes montés au niveau supérieur. Les entreprises développent leur Marque Employeur au travers d’une vision commune entre collaborateurs des valeurs portées. Les candidats se renseignent davantage sur les conditions de travail, l’ambiance au bureau, le sens des missions proposées. Un réel échange se crée entre l’employeur et le futur employé dès le premier point de contact.

De plus, les entreprises se transforment chaque jour. D’après l’ouvrage L’innovation managériale, 7 dirigeants français sur 10 évoluent dans leur méthodes de management et confirment que cela assure la pérennité et la croissance de leur entreprise. Aujourd’hui les recruteurs ne cherchent plus une compétence qui répondra à un profil de poste mais bien une personnalité qui pourra faire partie intégrante du paysage de l’entreprise.

En tenant compte de tous ces éléments, il est juste de dire qu’un candidat ne peut plus sincèrement s’exprimer à travers une lettre de motivation. Chartée et modélisée, elle se compose toujours des mêmes paragraphes redondants d’une lettre à l’autre. Souvent copiée/collée d’un site internet ayant rédigé les “bons codes” de cet outil, elle ne peut être originale et donc faire ressortir la personnalité et les vraies ambitions de votre futur talent.

 

Quelles alternatives à la lettre de motivation ?

 

Nous parlions à l’instant d’innovation, et bien sachez qu’innover dans votre recrutement c’est possible. Pour que votre candidat ait envie de se laisser découvrir, vous devez lui montrer qui vous êtes et ainsi créer un réel parcours candidat personnalisé pour instaurer une découverte mutuelle qui aura plus d’intérêt et d’impact.

Téléchargez notre ebook - Bien sélectionner vos candidats pour recruter efficacement

Écrit par Justine CLAUSS

Rédactrice web depuis 4 ans, la création de contenus n'a plus de secret pour elle. Animée par les liens humains, c'est naturellement que Justine rédige pour Me & My BOSS.