Sourcing - 10/12/2018

Utiliser les Cvthèques pour recruter : Oui mais …

Lecture : 4 min

Dans le monde des recruteurs, multiplier les sources dans une recherche de candidats est la clé pour espérer toucher LA personne qui répondra favorablement. Les CVthèques en ligne font partie de ces sources… Elles répertorient des personnes en recherche active. En effet, déposer son CV sur un site en ligne implique une recherche d’emploi.

Mais sont-elles fiables ? Les utiliser est-il vraiment opportun ?

Je vais tenter de vous éclairer sur le sujet…

 

CVthèques gratuites VS CVthèques payantes

Tous les sites d’offres d’emploi disposent d’une CVthèque consultable par leurs clients. Certains sites conventionnels (Pôle Emploi et l’APEC) les proposent de façon gratuite, d’autres vous demanderont de payer un abonnement pour y avoir accès (HelloWork ou Monster par exemple).

Dans d’autres cas, vous disposerez d’un libre accès au vivier de candidats mais vous devrez payer pour connaître les coordonnées de ces derniers (Indeed pour ne pas le citer 😉).

Tous ces sites vous proposent des filtres de recherche pour vous aider dans votre ciblage ; par titre de poste, compétences, zone géographique, date de parution du CV…

Pour un sourcing ponctuel, les CVthèques gratuites “font le job” mais il est bien évident (on le répète encore…) que multiplier ses sources maximise les chances de toucher le bon profil.

Les CVthèques payantes permettent de multiplier les canaux de sourcing mais le paiement d’un abonnement reste un frein pour certaines structures…

 

Les limites de ces CVthèques

Ces outils de ciblage sont pratiques mais le travail de tout recruteur consiste à “éplucher” les CV et ne retenir que ceux qui correspondent à sa recherche. Il n’est pas rare de trouver des profils d’esthéticiens H/F dans une recherche pour un conducteur de travaux H/F. En effet, pour maximiser leur chance d’être contactés, certains candidats cochent une multitude de compétences et leur CV atterrissent donc dans des résultats de recherches où leur profil peut paraître incongru… Donc le travail de tri reste indispensable et cette activité est très chronophage.

S’il est un point de vigilance absolu dans l’utilisation de ces “viviers de candidats”, c’est la date de parution des CV. Et oui, qui n’a pas déjà été sûr(e) d’avoir trouvé le/la candidat(e) idéal(e) et s’est rendu compte ensuite que la parution de ce CV datait de 2016 (pour rappel nous sommes fin 2018 😉)!!

 

Se constituer sa propre CVthèque, bonne ou mauvaise idée ?

Qui n’a pas déjà reçu des candidatures spontanées avec CV et lettre de motivation, mises sur un coin du bureau en attendant ou confiées à son assistant(e), juste au cas où… ?

 

 

Effectivement, c’est toujours valorisant de recevoir des CV sans avoir fait paraître aucune offre… votre structure attire ! C’est même excellent du point de vue de votre marque employeur… Ces candidats H/F vous ont choisis et seront donc heureux quand vous les appellerez pour un poste… même dans 2 mois… ? Pas sûr !!

Recevoir des CV et les ressortir quand un besoin se présente n’est pas une mauvaise idée MAIS… prenez soin de dater les candidatures que vous recevez. Dans la majorité des cas, les postulants ont candidaté ailleurs et ont déjà retrouvé un emploi quand vous les contactez. Et là encore, la gestion de la frustration induite par un processus de recrutement est indispensable.

 

Conclusion

Les CVthèques constituent une source de recherche importante et permettent parfois de tomber sur le salarié que vous attendiez. Le problème c’est que les mises à jour des ces viviers ne sont pas toujours effectives et que “prospecter” en ligne demande du temps, beaucoup de temps !

Si vous préférez vous constituer votre propre vivier avec les candidatures que vous avez reçues (en spontané ou lors de précédentes campagnes de recrutement), soyez très vigilant(e) à l’obsolescence des CV et tenez compte des obligations légales. En effet, la protection des données personnelles (RGPD) implique que vous avertissiez les candidats du traitement et de la durée de conservation de leur CV.

Le guide pour une recherche de candidats réussie

Écrit par Sophie Delamarche

En charge du pôle sourcing chez Me & My Boss, Sophie est curieuse de l’évolution du monde du recrutement et s’intéresse tout particulièrement à l’émergence des solutions digitales dans ce domaine.