Méthode - 12/04/2021

4 techniques de questionnement à connaître

Lecture : 3 min

Pour tous les entretiens passés ou à venir, le besoin de déceler la motivation du candidat est important. Mais comment faire quand celui-ci se passe à distance ? Le fait de ne pas être en face de la personne est parfois compliqué pour vraiment percevoir la pensée et la personnalité de l’autre. Mais il existe des techniques de questionnement spécifiques, qui permettent de pallier ce problème. Alors, la première : 

 

  • La règle des 5 “Pourquoi ?”

Pourquoi ? et Pourquoi ? Pourquoi ? Pourquoi ? Oui mais pourquoi ?

Lorsque vous allez échanger avec un ou une candidate, il est intéressant de comprendre vraiment les choix et la personnalité de celui-ci. 

On peut prendre l’exemple de la présence de ce dernier en entretien. Demandez-lui pourquoi il a postulé, il vous répondra, puis demandez pourquoi, puis pourquoi etc. En cherchant la cause profonde de sa candidature, vous pourrez mieux le connaître. Par exemple, vous pourriez découvrir une insatisfaction concernant son ancien salaire, un problème avec son ex-manager, ou encore un besoin de plus de sens dans sa vie. 

Peu importe le résultat, cela vous permet réellement de mieux comprendre la personne en face, et ce qu’elle veut vraiment. 


  • L’effet miroir

L’effet miroir consiste à se mettre à la place de l’autre. En échangeant avec le ou la candidate, vous découvrez une nouvelle personne. Vous avez relativement peu de temps pour la connaître et savoir si la personne correspond au poste proposé. 

On vous propose ici d’essayer de se mettre à sa place quand elle raconte son expérience. Essayez de prendre conscience de ses missions, ce que la personne a pu réaliser, ou bien même les problèmes qu’elle a pu rencontrer. Cela va vous donner des billes pour vos questions. Par exemple, si la personne a eu une expérience dans la restauration, la gestion de la relation client ou encore l’augmentation d’activité sur une courte période peuvent être des sujets de discussion pour mieux connaître ses compétences, ses points faibles ou ses points forts.

 

  • Attention au biais d’appartenance

Le biais d’appartenance ou d’endogroupe est le fait de favoriser les candidats dans lesquels vous vous retrouvez. Par exemple, ceux qui partagent le même loisir que vous, les mêmes goûts musicaux, la même personnalité ou encore la même gestuelle !

Cela peut vous induire en erreur, c’est un biais dont il faut vraiment en être conscient. Le piège étant que l’on se laisse séduire par un candidat pour les mauvaises raisons !

 

  • Donner pour recevoir 

Comme on a pour habitude de le revendiquer chez Me & My BOSS, le recrutement est avant tout une rencontre avec le ou la candidate. Plus qu’un échange de questions/réponses, c’est un échange avec la personne. 

Comme toute conversation, c’est important de discuter chacun de soi. Ainsi, quand vous posez une question à votre interlocuteur, n’hésitez pas à parler également de vous. Par exemple, si vous lui demandez un projet dont il est fier, partagez également le vôtre. 

Cela apporte de multiples bénéfices, puisque cela détend l’atmosphère, permet de libérer la parole du candidat et permet ainsi d’en savoir plus sur lui. 

 

Cette liste de techniques de questionnement est non exhaustive, mais permet de vous aider dans l’analyse de vos candidats et à mieux percevoir leur personnalité. Cela évite également de recruter simplement au feeling. 😊  

Téléchargez notre guide pour recruter une personnalité à distance

Écrit par Océane Bouvier

En tant qu'assistante web marketing chez Me & My BOSS, Océane a pour passion la communication digitale et s'intéresse à ces nouvelles pratiques dans le monde du recrutement.