Solutions - 30/07/2018

Profils rares : comment choisir sa solution de recrutement ?

Lecture : 5 min

Mettre en place son processus de recrutement et savoir si on externalise, ou non, cette démarche dépend bien souvent du type de profil que l’on recherche. En effet, si nous sommes face à un profil très recherché et/ou difficile à trouver, notre approche sera différente.


Nous partons ici du postulat que vous n’avez pas de compétences de “sourceur” en interne, vous savez ces recruteurs qui passent leurs journées à rechercher, démarcher voire débaucher des candidats (ce dernier point ne peut d’ailleurs pas être fait par un personnel d’une entreprise, cette pratique est réservée aux cabinets de recrutement). Si vous souhaitez réussir à recruter cette perle rare, vous devrez faire appel à des cabinets de recrutement ou à des chasseurs de têtes. (Découvrez également notre précédent article : "Externaliser son recrutement : Pourquoi ?")


Il est important de tenir compte des enjeux du poste recherché ; votre budget ne sera pas le même entre un poste d’exécutant et un poste de manager. Soyons clairs, vous ne pourrez pas investir la même somme… Exemples concrets : le recrutement d’un chaudronnier H/F n’induira pas le même budget que le recrutement d’un responsable de bureau d’études en automatisme H/F ; pourtant ces 2 profils sont tout aussi rares l’un que l’autre !


Les cabinets de recrutement

Le cabinet de recrutement vous proposera des prestations autour de 10K€ et vous offrira ces compétences de “sourcing” (recherche de candidats) qui sont indispensables au recrutement de n’importe quel profil rare. La majorité travaille au succès (vous ne payez que s’ils trouvent le/la candidat(e)) ; il faut juste considérer que le facteur temps est difficilement maîtrisable et que votre recrutement peut être long (plusieurs mois). Il vous trouveront des profils rares sur des postes non-cadres, normalement sans trop de difficultés.

 

Les agences d’intérim

Sur des domaines d’activité comme la restauration, la vente et le travail à domicile où le nombre d’offres d’emploi est nettement supérieur aux candidats en recherche ; faites appel aux agences d’intérim. Elles sont souvent spécialisées par secteur d’activité et disposent de CVthèques importantes. Outre le placement de personnel sur des contrats ponctuels, elles sont aussi habilitées à embaucher des candidats en CDI pour les entreprises.

 

Les chasseurs de têtes

Pour des postes de cadres aux enjeux économiques beaucoup plus importants, faites appel à un chasseur de têtes. Il s’agit d’une prestation particulière au sein des cabinets de recrutement. Mais là, attention, cela coûte cher...la rareté, cela se paye !

Ces “super recruteurs” travaillent également au succès et vont aller débaucher des personnels d’entreprises concurrentes pour répondre à votre besoin, à vous alors de proposer un salaire et des avantages meilleurs qu’eux pour les attirer. Ils vous demanderont un pourcentage du salaire brut annuel du futur embauché en paiement de leur travail (10% en général).


Dès que l’on est amené(e) à recruter un profil rare, externaliser son recrutement et faire appel à des professionnels du domaine semble inévitable. Certes le budget sera conséquent, mais c’est le seul moyen de répondre à votre besoin et de réussir à intégrer les compétences et le profil recherché.

 

Choisir sa solution de recrutement

Écrit par Sophie Delamarche

En charge du pôle sourcing chez Me & My Boss, Sophie est curieuse de l’évolution du monde du recrutement et s’intéresse tout particulièrement à l’émergence des solutions digitales dans ce domaine.