Méthode - 24/09/2018

Définissez votre processus de recrutement en 7 étapes

Lecture : 5 min

Ça y est ! C’est décidé ! Vous allez recruter !

Votre entreprise se développe et vous avez besoin d’un nouveau talent. Oui, mais par où commencer ? L’objectif principal est bien sûr de trouver le bon candidat, celui ou celle qui va vous apporter, à vous et à votre équipe, le plus de satisfaction à l’avenir.

La première action à mener est donc de mettre en place un processus de recrutement, c’est-à-dire une suite d’étapes qui vont valider LA bonne candidature. Nous vous proposons de le structurer en 7 étapes en utilisant, au besoin, la technique du retroplanning :

 

1. Réfléchissez aux valeurs, à l’ADN de votre entreprise

Cette question est primordiale car c’est elle qui va structurer le reste du processus.

C’est en effet en fonction des valeurs sur lesquelles vous avez bâti votre entreprise que vous allez vous appuyer pour décrire le poste et rédiger l’annonce, choisir le mode de diffusion de l’annonce et présélectionner les meilleurs candidats.

  

2. Préparez un descriptif du poste

Prendre le temps de la réflexion sur cet aspect est important. Tout le monde le sait mais peu de recruteurs vont jusqu’à intégrer, quand c’est possible, l’ancien titulaire du poste (en cas de remplacement) ou l’équipe en place, dans la définition du poste.

Et pourtant, ce sont eux qui connaissent le mieux la réalité du terrain au quotidien : ils sont une source d’informations importantes.

 

3. Choisissez le mode de diffusion de l’offre ou… comment trouver la perle rare ?!

Deux éléments viendront déterminer le meilleur choix :

  1. Le budget dont votre entreprise dispose ;
  2. Le type de candidat que vous recherchez.

N’oubliez pas qu’utiliser plus d’un support vous permettra d’attirer davantage l’attention : médias sociaux, annonces jobboards, votre site web etc.

Pour plus de conseils, je vous invite à lire notre article : "Où diffuser votre offre d'emploi"

 

4. Présélectionnez les meilleurs candidats

CV ? Lettre de motivation ? Tous les acteurs du recrutement s’accordent à dire que leur intérêt est clairement en baisse. Internet permet aux candidats de réaliser une enquête sur votre entreprise, son histoire, son actualité, et de « pré coder » leurs lettres de motivations en vous disant ce que vous avez envie d’entendre.

Les CV restent un élément plus fiable mais ne peuvent éviter de passer à côté d’un bon candidat.

Après réception des candidatures, un tri s’impose et appeler ceux qui vous interpellent est primordial. Ce premier échange vous permettra d’affirmer, ou non, votre première impression.

 

5. Mettez en place des actions pour assurer votre décision

Une fois cette présélection opérée, vous pouvez appuyer votre jugement sur des tests de personnalité. Ces outils d’aide doivent obligatoirement être suivis d’un débrief (téléphonique ou lors d’un entretien en présentiel). Ils ne sont que des supports et ne doivent pas être pris pour “argent comptant”.

Des tests techniques peuvent aussi être mis en place sur des postes nécessitant des prérequis pointus. Une façon de tester les compétences de vos candidats de manière sûre.

Une vérification du CV et des diplômes peut aussi fournir des éléments supplémentaires pour affiner votre choix. Attention, une vérification de CV requiert l’accord express du candidat concerné.

 

6. Rencontrez les candidats de votre shortlist !

Organiser des entretiens en face à face avec les candidats qui répondent le mieux à vos attentes et prérequis techniques, est l’ultime étape avant votre choix final. Vous pouvez organiser plusieurs entretiens et y faire participer vos équipes décisionnaires, mais gardez à l’esprit que les candidats “s’essoufflent” et qu’une sélection trop chronophage et multipliant les étapes peut les faire fuir (et produire l’effet inverse de ce que l’on recherche !!)

 

Ça y est ! Vous la tenez votre perle rare ! C’est en suivant un processus scrupuleux de sélection que vous y êtes arrivé(e). Et c’est à ce moment qu’on comprend le mieux toute l’importance d’établir un processus de recrutement précis et structuré.

 

7. Intégrez votre nouveau talent

Impliquer l’équipe en place dans le processus dès la première étape est un excellent moyen de les engager à proposer un accueil de qualité au nouvel arrivant, ce qui permet une bien meilleure intégration et met toutes les chances du côté de la réussite.

 

BONUS :

Une dernière proposition : Il est important de faire le suivi des résultats. Il peut s’agir simplement de demander aux candidats lors des entretiens, comment ils ont entendu parler de votre entreprise. Vous pouvez aussi leur demander un rapport d’étonnement sur leur recrutement. À terme, cette méthode vous aidera à déterminer les outils de recrutement les plus efficaces pour votre entreprise.

 

Les processus de recrutement de sont pas forcément les mêmes d’une entreprise à l’autre, l’important est de trouver celui qui s'adaptera le plus à votre mode de fonctionnement. Notez tout de même, que pour réussir sa campagne de recrutement, il est crucial de réfléchir à ces différentes étapes de validation des candidats en amont.

Se lancer dans une campagne de recrutement est avant tout une belle aventure humaine qui participera à écrire une nouvelle page de l’histoire de votre entreprise.

 

Réussir votre recrutement

Écrit par Dominique Girette

Conseiller Recruteur Me & My BOSS sur la région de Montpellier, Dominique met un point d'honneur à considérer le recrutement comme une aventure et une rencontre humaine. Il accompagne ses clients en ce sens pour les aider à faire grandir leurs équipes.